Amnesty Sénégal révèle des actes de tortures exercés par les gendarmes au Fouta

« Le jeudi 01 octobre 2020, alors que l’opinion s’indignait des brutales expulsions forcées des habitants de Terme Sud à Ouakam, la gendarmerie réprimait une manifestation pacifique de communautés de Orkadieré, Hamady Ounaré et de Ndendori qui exprimaient des revendications aux sociétés minières. Nous condamnons fermement l’usage excessif de la force contre des manifestants pacifiques. Une pratique qui semble bien ancrée dans la culture des forces de défense et de sécurité sénégalaises. Il ne peut y avoir de paix et de stabilité si les communautés qui accueillent les sociétés minières, qui subissent leurs impacts, ne sont pas les premières bénéficiaires des retombées de leurs activités », avertit Seydi Gassama.

Source: https://samarew.com/sen-cafe-actu-de-ce-lundi-05-octobre-2020-lessentiel-de-lactualite-au-senegal/